VIVRE EN FORME AU QUOTIDIEN…

c’est d’abord avoir conscience de son corps à tous les jours. Cela passe ensuite par des outils simples pour retrouver une façon authentique de bouger, sans artifice, pour que les tâches de la vie quotidienne deviennent des occasions de mieux se connaître, de s’épanouir et d’avoir du plaisir.

En forme sans violence-personne faisant du yoga.

 

« Pouvons-nous être heureux avec le corps que l’on a, au lieu de passer notre vie à tenter de se conformer aux canons de la beauté? »

 

 

 

En forme sans violence-coquelicot rouge.

 

 

« Une fleur ne peut s’épanouir si ses racines et sa tige sont trop solides, pouvons-nous bouger de façon épanouie sans avoir conscience de nos racines? »

 


En forme sans violence-coucher de soleil au nuages mauves.

 

 

« Nous devons éliminer la rigidité et la répétition pour que chaque geste devienne un acte créateur dont les lois sont l’espace, le temps et l’énergie. »

 

 

Pour voir la table des matières de Vivre en forme sans violence, les micro-mouvements pour bouger au quotidien, cliquez ici.

 

« Est-il vraiment nécessaire d’avoir mal?  Plus nous comprenons nos vulnérabilités physiques ou psychiques, plus nous pouvons être forts. »

 

Respiration-Conscience de soi-couverture de livre Claudie Pfeifer

 

JE SOUHAITE ACHETER CE LIVRE

Coût : 20 $ CAN + Taxes

J’achète

 

 

 

 

Information sur l’auteure

Claudie pfeifer est éducatrice physique, professeur de danse fonctionnelle et massothérapeute. elle a fondé et dirige toujours le centre Emballons-nous à Montréal. Titulaire d’une maîtrise en sciences de l’éducation, elle est également diplômée de l’Association internationale Rosalia Chladek en danse fonctionnelle et a approfondi ses connaissances auprès d’Yvonne Berge en mouvement instinctif. Elle a pratiqué les arts martiaux pendant de nombreuses années. Elle s’est aussi adonnée à la méthode Feldenkrais. Sa carrière l’a amenée à explorer le mouvement dans la danse, le théâtre, le sport, le travail et la vie quotidienne. Surveillez son prochain livre à venir : Veillir sans rétrécir, puisqu’il est possible de prévenir l’ostéoporose en intégrant des mouvements doux et simples dans notre routine quotidienne.

 

EXTRAIT DU LIVRE

Libérer le dos

« Le corps murmure, et bientôt se met à crier : J’en ai plein le dos aujourd’hui. Puis, la douleur s’installe, de façon plus ou moins chronique. D’un point de vue ostéo-articulaire, les muscles perdent de leur élasticité, les fibres se collent, les tendons deviennent à leur tour trop sollicités, superficiellement et profondément. De manière approfondie, lorsqu’on examine deux muscles importants comme le diaphragme et le psoas, il est facile de comprendre la relation qui existe entre tensions, rétractions musculaires et douleur.

Sous l’effet du vieillissement, de l’usure des vertèbres prématurée et de leur déshydratation, les disques vertébraux se tassent. À chaque mouvement de torsion, le disque et son noyau entrainent des douleurs qui peuvent apparaitre brutalement. On peut aider à maintenir l’élasticité des tissus et favoriser la santé des disques en buvant de l’eau régulièrement. »